Commençons par décrire le vaginisme. Il s’agit d’une dysfonction sexuelle chez la femme qui se manifeste par une contraction involontaire des muscles du plancher pelvien. Le vaginisme peut apparaitre à tous moments, et ce, auprès de femmes de tout âge. Ce problème rend toute pénétration vaginale douloureuse, voire impossible. Pour vous donner une idée de la réaction du corps lors d’une relation intime, il suffit d’imaginer lorsqu’on vous lance un objet au visage. Le premier réflex est instantanément de fermer les yeux, ils se crispent face à l’impact imminent. Les muscles pelviens ont la même réaction lors d’une pénétration.

Divider

D’où provient le vaginisme?

Il arrive rarement que le vaginisme provienne d’un trouble physique en lien avec une dyspareunie ou un hymen trop épais. Majoritairement, le vaginisme provient de troubles psychologiques. Voici les causes les plus fréquentes :

  • De l’angoisse face aux relations intimes, particulièrement lorsque la relation est avec une nouvelle personne. Également, s’il s’agit d’une première relation sexuelle ou si cela fait longtemps que vous n’avez pas eu de relations intimes.
  • Du stress face à une connaissance sexuelle restreinte, voire inexistante.
  • De la peur face aux relations intimes et la douleur que cela pourrait impliquer.
  • De la tension dans le couple.
  • Une période de stress.

 

Les symptômes du vaginisme peuvent différer d’une femme à l’autre. Le principal symptôme est celui de l’inconfort et de la douleur ressentie lors de tout type de pénétration vaginale.

Divider

Voici comment répertorier les différents types de vaginisme :

  • Primaire : le vaginisme est présent dès la première relation sexuelle.
  • Secondaire : le vaginisme apparaît plus tard, et ce, même si les relations sexuelles n’étaient pas douloureuses auparavant.
  • Généralisé : le vaginisme est présent en tout temps. Que ce soit lors de l’insertion d’un tampon ou d’une coupe menstruelle, lors d’un examen gynécologique ou lors de relations sexuelles, tous les types de pénétration sont impossibles.
  • Circonstanciel : le vaginisme survient lors d’une circonstance particulière. Par exemple, lorsque l’envie n’y est pas due à un évènement traumatique, par exemple un décès. Le vaginisme circonstanciel peut aussi survenir lors d’un rapport qui n’est pas consensuel tel que le viol.

 

Encore aujourd’hui, la sexualité et les dysfonctions sexuelles sont des sujets très tabous. C’est d’ailleurs surtout à cause de cela que plusieurs femmes éviteront de discuter de leur vaginisme auprès de leur partenaire ou d’un professionnel de la santé. Certaines femmes vont s’abstenir d’en parler et même d’avoir des relations sexuelles avec pénétration jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à avoir un enfant. À ce moment-là uniquement, elles consulteront afin de pouvoir procréer.

Divider

Quels sont les traitements possibles du vaginisme?

Cette dysfonction, souvent d’origine psychologique, peut être traitée avec de la patience, du soutien et de l’encadrement professionnel. Le traitement sera établi par votre gynécologue ou un sexologue selon les besoins particuliers. Voici ce qui pourrait être suggéré :

  • Une psychothérapie avec l’aide d’un sexologue ou d’un psychologue. Il s’agit d’une thérapie centrée sur un objectif à long terme d’ordre psychologique.
  • Des séances de relaxation. Le stress et l’anxiété sont des causes courantes du vaginisme. Faire de la méditation pourrait aider à réduire ces facteurs et permettre une relaxation de l’esprit et donc du corps.
  • L’hypnose. Ce traitement n’est pas garanti. Réalisée par un professionnel certifié, l’hypnose pourrait aider à résoudre des blocages psychologiques qui créent le vaginisme.

Divider

Alors à quoi servent les dilatateurs?

Lors de votre consultation, le professionnel de la santé pourrait vous suggérer une rééducation pelvienne surtout si la dysfonction est également d’origine physique. On vous suggèrera alors de vous procurer des dilatateurs pour venir travailler les parois de la cavité vaginale. Cela permettra tranquillement d’assouplir et d’étirer légèrement les tissus vaginaux. Vous aurez alors graduellement le contrôle de la zone travaillée et vous pourrez éviter à long terme les contractions involontaires de vos muscles pelviens. Si vous vous sentez à l’aise, vous pouvez effectuer le traitement avec votre partenaire, cela lui permettra de connaître l’étendue des étapes de votre rééducation et donc jusqu’où la pénétration ne vous fait pas mal. De cette façon, vous serez deux à savoir l’approche à adopter face aux nouvelles relations intimes, tant au niveau de la vitesse que de la profondeur et la durée.

Divider

Les dilatateurs vaginaux de Floravi

Les dilatateurs vaginaux de Floravi sont de parfaits alliés pour venir à bout du vaginisme. Leur forme courbée facilite l’insertion graduelle en plus d’être faite de silicone hypoallergénique. L’ensemble comprend quatre dilatateurs de tailles et diamètres variés pour permettre une rééducation pelvienne progressive.

Nous vous suggérons de commencer en nettoyant le dilatateur à l’aide du Steri-clean de Floravi. Ensuite, apposez sur l’accessoire un peu de lubrifiant intime à base d’eau de Floravi pour faciliter l’insertion. Positionnez-vous afin d’être confortable et commencez à tester vos limites personnelles de confort et de douleur. Il est primordial de ne pas repousser ses limites; arrêtez l’exercice dès le moment où la douleur persiste ou est trop forte. Il n’y a pas de presse, vous devez aller à votre rythme. D’ailleurs, à chaque séance vous pourrez aller de plus en plus loin à l’intérieur de la cavité vaginale. Terminez en nettoyant votre dilatateur à l’aide du Steri-clean puis rangez-le dans sa boîte originale.

Floravi est fière de vous proposer des accessoires pour le bien-être féminin qui sont de qualité supérieure et utiles aux femmes de tous âges. Cependant, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de débuter un traitement avec les dilatateurs vaginaux. Vous pourrez alors recevoir toutes les informations nécessaires afin de contrer votre vaginisme et être sexuellement épanouie!

 

Sources :
Canal Vie, GYN & CO